Après 21 ans à la tête de la coopérative IDEAL, Jean-Claude Bonhomme quitte la présidence
23 juin 2015
Fermeture pour congés annuels
7 décembre 2015

IDEAL au service de la coopération territoriale !

La coopérative IDEAL a connu un changement important à la tête de sa gouvernance lors de notre AG annuelle à Crossac le 16 juin dernier.
En effet, notre président, Jean-Claude Bonhomme, a souhaité passer la main après 21 années passées à cette fonction. Toutes ces années ont permis à Jean-Claude de mener la coopérative là où elle est aujourd’hui, avec les outils nécessaires à son développement mais aussi celui de ses sociétaires, qu’ils soient individuels ou collectifs, merci Jean-Claude.
C’est donc avec beaucoup de plaisir, mais aussi avec humilité et le sens des responsabilités, que j’ai accepté de présider le conseil d’administration d’IDEAL.

Je profite de ces quelques lignes pour me présenter : j’ai 51 ans, je suis marié et papa de trois enfants. Professionnellement, je suis pisciculteur et apiculteur à Pontchâteau depuis 20 ans.
Mes différentes responsabilités et les compétences acquises au sein du milieu associatif et coopératif, bancaire en particulier, me seront utiles pour exercer cette nouvelle fonction.
Un changement de président ne signifiant pas de grands bouleversements à venir, j’entends  inscrire mon action dans la poursuite des travaux commencés avec l’ensemble du conseil d’administration et la direction de la coopérative.
Lors de notre dernière AG, je vous ai présenté les orientations 2015/2016 qui s’appuient sur 3  piliers :

  • La mutualisation de services pour les sociétaires
  • La collecte d’épargne locale et solidaire en lien avec la détection et le développement de projets sur notre territoire.
  • L’animation du Pole Territorial de Coopération Economique.

La coopérative a engagé en 2014 un travail sur son organisation interne et continuera de le faire sur la période 2015/2016. Cette réflexion porte sur une possible révision des statuts coopératifs ; elle porte aussi sur l’opportunité ou non de créer un groupement d’employeurs. Enfin, nous avons entamé une réflexion sur la sortie de l’activité de décaissage portée aujourd’hui par la coopérative.

Nous allons continuer de communiquer sur l’activité de la coopérative et sur les services qu’elle peut développer et nous irons à la rencontre des élus du territoire pour leur expliquer qui nous sommes et construire avec eux notre futur.

Pour conclure, je voudrai à nouveau remercier Jean Claude pour son engagement à IDEAL, comme à Accès-Réagis, et lui souhaiter bon vent dans ses fonctions d’élu aussi que dans ses recherches historiques qui le passionnent tant.

Roland MALLARD
Président